Projet d'établissement

Le texte ci-dessous constitue notre projet d’établissement

Introduction

Ce document exprime notre volonté collective de réaliser les actions définies comme prioritaires par et pour notre communauté éducative. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre du décret « Missions » du 24 juillet 1997, dans celui de notre projet éducatif et pédagogique commun ainsi que dans notre Contrat d’Objectifs en lien avec notre Plan de Pilotage.
La réalisation de ce projet d’établissement qui est une œuvre collective nécessitera la collaboration des différents partenaires : élèves, parents, enseignants, éducateurs, direction, pouvoir organisateur, acteurs externes. Cette responsabilité partagée par les différents acteurs s’exerce à toutes les étapes du projet : sa conception, sa réalisation, son évaluation.
La mise en œuvre de notre projet d’établissement ne débute pas avec l’obligation décrétale : elle s’inscrit dans la continuité des actions entreprises ces dernières années et dans la tradition de notre école. Ces réalisations déjà présentes constituent un appui important sur lequel les innovations projetées s ‘enracinent. C’est pourquoi on trouvera également des traces de ce capital de départ dans le texte ci-dessous.
Le projet d’établissement représente une intention que nous nous engageons à tenter de concrétiser.

En choisissant ces quelques priorités, notre objectif est de tout mettre en œuvre pour qu’elles aboutissent. Bien sûr, ces intentions devront être confrontées aux réalités du terrain et notamment à une disponibilité des moyens nécessaires à leur mise en œuvre. Pour effectuer cette confrontation entre nos intentions et nos actions, nous nous engageons à évaluer régulièrement l’avancement de notre projet ainsi que les résultats au terme de trois ans. Pour respecter la dimension partenariale de ce projet d’établissement, l’évaluation de celui-ci s’effectuera notamment au conseil de participation qui en a reçu le mandat. Si des actions n’ont pu aboutir, si des défis n’ont pu être relevés, au moins devrons-nous en identifier les raisons et mettre en œuvre les actions de régulation nécessaires.

Cette introduction décrit l’esprit dans lequel nous souhaitons que ce texte soit lu tant au départ qu’au terme de notre projet d’établissement.

En tant qu’école chrétienne dont la mission est d’enseigner et d’éduquer en référence à l’Evangile, nous voulons :
  • Que chaque enfant vive sa scolarité de façon responsable et autonome
  • Qu’il puisse s’exprimer en toute confiance
  • Qu’il acquière les compétences et les savoirs nécessaires pour prendre sa place dans la vie sociale, économique et culturelle, dans la solidarité et le respect des autres

Ecole maternelle et primaire (fondamentale)

Pour que notre projet éducatif puisse se réaliser,
il est prioritaire :
  • De continuer à privilégier l’accueil, la disponibilité et le souci d’aider les élèves en difficulté.
  • De développer des relations vraies et positives entre tous les partenaires de l’école.

Pour réaliser ces objectifs, en référence à notre projet pédagogique, des moyens seront mis en œuvre et réalisés autant que faire se peut. Ils constituent aussi un cadre de réflexion et de partage dans une dynamique de réussite centrée sur l’enfant.

Ces points faisaient déjà précédemment partie de notre projet d’établissement. Nous considérons qu’ils sont particulièrement importants et que les moyens mis en œuvre à leurs égards sont encore d’actualité et seront renforcés par d’autres actions.

Nous envisageons donc :

A. Intensifier la communication entre tous les partenaires responsables de l’école.
  • Continuer la collaboration avec le PMS pour les enfants en difficulté et pour le passage maternel-primaire.
  • Développer des actions en collaboration avec les logopèdes.
  • Mettre sur pied une bibliothèque - centre de documentation pour les enseignants.
B. Améliorer l’information et les échanges avec les parents et leur donner l’occasion de plus participer à la vie de l’école.
  • Organiser, dans chaque classe, en début d’année scolaire, une réunion informative pour présenter les objectifs, les priorités, les méthodes, le projet pédagogique …
  • Proposer une rencontre individuelle avec les parents, après chaque bulletin.
  • Donner un sens au journal de classe, comme lien avec les parents et donc demander une signature régulière.
  • Prévoir une farde de communications. La plupart des communications passeront par « Seesaw »
  • Le journal « Le Lien » vous sera communiqué chaque mois.
C. Renforcer la qualité de l’enseignement et dynamiser les méthodes.
  • Organiser des activités en cycle 5-8ans et 8-12 ans.
  • Donner un rôle actif à notre nouvelle « bibliothèque ».
  • Assurer la continuité des apprentissages en établissant une fiche de suivi des compétences acquises année par année.
  • Développer l’outil « classeur mémo », référentiel des savoirs, que l’enfant utilisera et complétera d’une année à l’autre.
  • Donner aux enseignants l’occasion de suivre, chaque année, une formation visant à améliorer leurs pratiques dans la classe.
  • Développer l’usage de l’informatique dans les classes primaires et maternelles.
  • Construction d’une banque de référents en maternelle.
  • Création d’un dossier de l’enfant (copie des bulletins, avis PMS, avis logopède, réunion de parents…)
  • Utilisation de la méthode « Les Alphas » en maternelle ainsi qu’en 1ére et 2ème primaire. Une méthode fascinante qui aide l’élève a donné de suite du sens à ce qu’il lit !
    Elle permet aux élèves de :
    - Découvrir toutes les lettres personnifiées par des petits personnages attachants et par la suite de découvrir les sons.
    - Comprendre le principe combinatoire de la lecture (Ex. : M « mmm » + A « aaaa » fait ma)
  • Utiliser une pédagogie qui regroupe les intelligences multiples « Octofun »
D. Ouvrir davantage les enfants aux réalités de la vie extérieure
  • Organiser des rencontres avec des témoins extérieurs.
  • Favoriser les échanges interclasses et inter-écoles.
  • Favoriser la tolérance, la compréhension et le dialogue.
  • Organiser des classes de dépaysement et des « classes sorties » comme une journée sportive au Céreki à Liège pour les maternelles (3x l’année) , classe du dehors chaque mois, excursion, visite, … spectacle et bibliothèque au centre Culturel, … suivant les apprentissages en classe.
  • Participer à des manifestations communautaires, des actions humanitaires…
  • Activités de partage avec des personnes du 3ème âge.
  • Création d’un panneau d’actualités internationales et nationales.
E. Améliorer la vision externe de l’école.
  • Organiser une journée « ouverte ».
  • Publier régulièrement des articles de presse.
  • Aménager la cour de récréation : jeux au sol, décoration des fenêtres…
  • Décoration des couloirs.
  • Aménager un local pour la garderie.
  • Charte de vie pour chaque élève avec des règles affichées.
F. Le Plan de Pilotage

Notre plan de pilotage, étant accepté par la Fédération Wallonie Bruxelles, devient Contrat d’objectifs au 1er mars 2021.

Formations en école : suite au Contrat d’Objectifs mis en place depuis le 1er mars 2021, voici les formations programmées pour les 6 années à venir.

→2020/2021 : formation sur la gestion des conflits et la médiation en lien avec le bien-être des élèves.
→2021/2022 : formation sur les nombres et les opérations (continuité de la maternelle à la 6e primaire).
→2022/2023 : le numérique au service des mathématiques.
→2023/2024 : les solides et figures (continuité de la maternelle à la 6e primaire).
→2024/2025 : les grandeurs (continuité de la maternelle à la 6e primaire).
→2025/2026 : le savoir écrire (continuité de la maternelle à la 6e primaire).

Formation(s) personnelle(s) : suivant les besoins de l’enseignant ou en lien avec notre Contrat d’Objectifs.

Avenue de La Salm, 17 4980 Trois-Ponts - Tél : 080/68 40 69

© Institut Saint-Joseph Trois-ponts - Design by HappyCom - Crédits photos : Cvisuels