Immersion intensive...

Imprimer

2A l'institut saint-Joseph de Trois-Ponts, la formation d'aide soignant(e) s'appuie sur une immersion "intensive" dans les structures hospitalières.
Les élèves qui accèdent à cette 7ème anée de l’enseignement professionnel qualifiant ont déjà obtenu, soit une qualification d’aide familial(e), soit terminent une 6ème année d’aspirant(e) en nursing dans l’enseignement technique de qualification.
Au cours de cette année de formation, ce ne sont pas moins de 10 semaines de stage qu’ils doivent  prester ! (dans les services hospitaliers de médecine, chirurgie, revalidation, psychiatrie, ainsi que les soins à domicile). Ils sont encadrés par des professeurs infirmiers maîtres de stage et des tuteurs dans les équipes de soins, qui travaillent en étroite collaboration avec les enseignants.


Les cours théoriques et pratiques dispensés à l’école, qui dispose d’un équipement de pointe, les aident à acquérir les compétences nécessaires pour s’adapter aux exigences de leur futur métier.
De nombreuses rencontres de professionnels sont également organisées dans le cadre de leurs cours de séminaires. Ainsi nous avons eu l’occasion de rencontrer des professionnels spécialisés en soins palliatifs et en diabétologie.
C’est à la clinique Reine Astrid que les élèves ont eu l’opportunité de poser toutes leurs questions à propos de l’accompagnement des patients en fin de vie. Madame Maréchal (Infirmière coordinatrice de l’équipe mobile de soins continus) leur a expliqué les missions de cette structure de seconde ligne au sein de l’institution hospitalière, ainsi que la philosophie des soins palliatifs. On attend des soignants une grande humanité… « Quand il n’y a plus rien à faire, tout reste à faire… ».
Dans les locaux de l’A.S.D. (service d’aide et soins à domicile), c’est Monsieur Dettier, infirmier « Expert en diabète » qui leur a expliqué le rôle de l’éducateur en diabétologie et l’existence du trajet de soin. Il s’agit d’un contrat d’accompagnement des patients diabétiques à domicile : il est établi entre plusieurs intervenants ; diabétologue, médecin traitant, infirmier et, bien sûr, le patient qui bénéficiera d’un accompagnement et d’un soutien face à sa maladie.
Toutes ces informations, réflexions et échanges ont permis aux élèves d’appréhender, entre autres, l’importance du travail en interdisciplinarité. Celle-ci est en effet fondamentale pour assurer la continuité des soins.
Nous tenons encore à exprimer nos plus vifs remerciements à ces institutions et services qui accueillent nos élèves durant leurs nombreux stages ; certains chefs de services acceptent d’être membres de nos jurys de qualification ... Il s’agit de la clinique Reine Astrid, du Domaine de Nivezé, du CHSA Lierneux,  de l’ASD, de la MRS Résidence F.  Nicolay à Stavelot, de l’Equipe structurée soins à domicile. Ils assurent un encadrement de grande qualité, qui permet aux élèves de développer les compétences requises au terme de cette formation passionnante mais exigeante !
Enfin, nous souhaitons ‘’bon vent ‘’ à nos élèves qui, diplôme d’aide- soignant(e) en poche, quitteront, fin juin, notre établissement scolaire …Certains intégreront le monde du travail, d’autres, l’enseignement supérieur paramédical.  Mais avant, il y aura, bien sûr, la défense des épreuves de qualification et les examens (à présenter pour obtenir le certificat d’enseignement secondaire supérieur…).
                                                                                                                                                            I.  Larock

 

Copyright 2011. Free joomla templates | Institut Saint-Joseph - Trois-Ponts BELGIQUE 2012